ASMA-CFP rafle de nouvelles adhésions dans région de Tombouctou

« Nous avons décidé d’adhérer à  l'ASMA-CFP en toute responsabilité et sans condition aucune » l’ancien député Ibrahim Ag Assaleh dixit

 

La communauté des Idnanes de la région de Tombouctou et du Mouvement pour la République et l'Unité du Mali, très populaire dans la région, vient d’officialiser son adhésion au parti l’Alliance pour la solidarité au Mali/ Convergence des Forces patriotiques (ASMA-CFP). La cérémonie d’adhésion dans les rangs du parti de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga s’est déroulée au siège du parti sise à N’Tomikorobougou, le 9 novembre dernier. Elle était placée sous la présidence du 3ème vice-président du parti, l’Honorable Aboubacar Ba et le porte -parole des adhérents, l’ancien député élu à Bourem, Ibrahim Ag Assaleh.

 

Dans son intervention, ce dernier a déclaré que son mouvement place une confiance aux responsables du parti ASMA-CFP. « C’est pourquoi, nous devons tous être acquis à l’alliance la plus large possible pour un bien-être commun à travers le parti Alliance pour la Solidarité au Mali (ASMA-CFP) ». Il a exprimé sa satisfaction pour la tenue de cette cérémonie solennelle d’adhésion du MRPU et de la communauté des Idnanes à l’ASMA-CFP. Le secrétaire permanent du MRPU, M. Fousseyni Diarra a déclaré que c’est à l’unanimité que tous les membres du bureau exécutif du MRPU ont décidé de rejoindre les rangs du parti ASMA-CFP pour renforcer davantage sa capacité à travers l’échiquier national. Actualité oblige, Ibrahim Ag Assaleh, de soutenir qu’au regard de la situation actuelle que traverse notre nation, il est si nécessaire de faire tourner les regards là-dessus, afin, qu’ensemble, nous trouvions une solution aux maux qui la tourmente « Je veux parler ici du Mali qui fut une terre de paix, de tolérance et de dialogue, mais aujourd’hui coupé en trois (le nord, le centre et le sud). Il a affirmé que la population malienne est soumise à toute sorte d’atrocités et d’exactions et que notre démocratie et notre République laïque menacées. Il s’agit ici du Mali, notre Mali commun, fort de tous ses brassages, riches de sa diversité, solide dans ses fondements, mais hélas ébranlé par des coups que nous même nous lui infligeons souvent. Je veux parler de notre processus de démocratisation, nous en savions les acquis encore fragiles, mais peu d’entre nous imagine à quel point il pourrait être encore vulnérable si nous ne prenons les dispositions ENSEMBLE ». L’Honorable Ibrahim Ag Assaleh a soutenu que son mouvement s’est engagé à soutenir S.E .M Soumeylou Boubeye MAIGA, au regard de la complexité des défis à relever lors de son passage à la Primature dans plusieurs domaines à savoir la paix, la sécurité, l’éducation, le chômage des jeunes. Il est aujourd’hui impérieux en tant qu’acteurs pour l’instauration de la bonne cohésion sociale, en tant que patriotes et démocrates, de dégager ensemble, la voie à suivre avec la même cadence pour sauver notre pays de tous ces maux semant la désolation dans le Nord et au centre du pays. Il a précisé que le Mali étant la somme de nos diversités, il est important de laisser les esprits malsains derrière pour avancer afin les défis de l’ère de la mondialisation qui préconise un avenir meilleur.